La Bhagavad Gita, des révélations sur l’Action au milieu d’un champs de bataille

La Bhagavad Gita, souvent simplement appelé le Gita, est l’un des textes les plus importants de la littérature indienne et l’un des joyaux de la sagesse universelle. Composé de 700 versets répartis en 18 chapitres, le Bhagavad Gita est un dialogue entre le prince guerrier Arjuna et le Seigneur Krishna, qui agit comme son guide et son conseiller sur le champ de bataille de Kurukshetra.

Contexte Historique :

Le Bhagavad Gita est situé dans l’épopée du Mahabharata, une œuvre monumentale de la littérature indienne qui raconte la grande guerre entre les Pandavas et les Kauravas, deux clans rivaux. Avant le début de la bataille, Arjuna, l’un des guerriers Pandavas, est plongé dans le doute et l’angoisse, hésitant à se battre contre ses proches et ses enseignants.

Principes et Enseignements :

Le Bhagavad Gita aborde une gamme de thèmes philosophiques et spirituels profonds, notamment :

  1. Dharma : Le devoir, la responsabilité et la conduite juste dans la vie.
  2. Karma : L’action et ses conséquences, ainsi que l’importance de l’accomplissement de ses devoirs sans attachement aux fruits de l’action.
  3. Bhakti : La dévotion et l’amour pour le divin, ainsi que l’importance de l’abandon de soi et de l’attachement à Dieu.
  4. Jnana : La connaissance et la sagesse spirituelle, ainsi que la nature de l’âme et de la réalité ultime.

Zoom sur l’action

Dans le Bhagavad Gita, l’action occupe une place centrale dans la philosophie enseignée par le Seigneur Krishna à Arjuna. La philosophie de l’action se dévoile au centre d’un champs de bataille. On imagine alors facilement les conséquences d’un point de vue ou d’un autre sur l’issue de la bataille. C’est aussi « grâce » ou à cause de la gravité de la bataille et l’impasse familiale dans le quel se trouve Arjuna, que la seule voie, celle du recule et de la sagesse s’impose. Le recule consiste à comprendre que nous ne sommes pas les responsables de la bataille en cours, nous sommes pris dans un flot d’action que nous ne maitrisons pas. Il nous appartient de faire l’action juste, de faire au mieux avec sagesse. Cette bataille est le résultat d’une histoire qui nous échappe, de causes multiples. Nous sommes prix dans un flots de réalités que nous ne pouvons pas maitriser. Il est très important d’en prendre conscience.

Voici comment l’action est considérée dans le contexte du Gita :

  1. Devoir et Responsabilité : Le Bhagavad Gita insiste sur l’importance du devoir (dharma) et de la responsabilité de chaque individu dans la société. Krishna encourage Arjuna à accomplir son devoir en tant que guerrier et prince, même s’il est confronté à des dilemmes moraux et émotionnels sur le champ de bataille.
  2. Action Désintéressée : L’un des enseignements fondamentaux du Bhagavad Gita est la notion d’action désintéressée. Krishna encourage Arjuna à agir sans attachement aux fruits de l’action. Il souligne que l’accomplissement des devoirs et des responsabilités est plus important que le résultat lui-même. L’action désintéressée libère l’individu des attaches et des désirs égoïstes, favorisant ainsi la croissance spirituelle.
  3. Karma Yoga : L’action juste et désintéressée. L’individu s’engage dans l’action avec une attitude d’offrande à Dieu, reconnaissant que tout est une manifestation de la volonté divine. En agissant de cette manière, l’individu trouve la paix intérieure et progresse sur le chemin de la réalisation spirituelle.
  4. Conséquences de l’Action : Le Bhagavad Gita reconnaît que chaque action a des conséquences, mais il souligne également que l’individu n’a pas le contrôle sur les fruits de ses actions. Krishna encourage Arjuna à agir sans attachement aux résultats, car c’est ainsi qu’il peut maintenir son équilibre intérieur et sa stabilité émotionnelle.

Influence de la Gita :

La Bhagavad Gita a eu un impact profond sur la pensée philosophique et spirituelle en Inde et dans le monde entier. Il a inspiré d’innombrables chercheurs spirituels, philosophes et dirigeants, offrant des perspectives précieuses sur la nature de la vie, du devoir et de la réalisation de soi.

A lire également